L’école est finie

Nous voici au commencement de cette adventure, ou plutot au commencement de ce blog!
L’aventure elle a réellement débutée il y a un peu plus d’un an quand nous sommes partis de Londres pour nous installer dans la banlieue de Chicago. Les enfants ont alors intégrés le système scolaire américain.
Un système totalement extra-terrestre pour nous, avec une école plus de 3 fois la taille de leur école en Angleterre, des papiers administratifs et des devoirs a n’en plus finir. Nous commencions à avoir l’impression que nos enfants étaient en train de perdre leur innocence poussés dans un engrenage qui leur volait leur enfance doucement alors qu’ils n’avaient que 6 et 7 ans. Nous commencions a tous crouler sous le poids des devoirs et des activités extra scolaires.

Notre aine E est naturellement un perfectionniste et commençait a stresser a en perdre le sommeil. Les tests réguliers lui faisait faire des cauchemars. Je perdais de plus en plus mon enfant passionné par l’école et retrouvais de plus en plus un enfant qui se focalisait sur ses résultats plutôt que sur le pourquoi et le plaisir d’apprendre.

V quand a lui était de plus en plus rappelé a l’ordre en classe et commençait a s’excuser pour tout. Notre frustration nous a pousse a faire des tests qui ont révélé sa précocité et son naturel a privilégié l’apprentissage visuel. Cette acuité des sens fait qu’il est bombarde de stimuli en permanence ce qui lui pose beaucoup de problème de concentration. Alors le tout ensemble fait que l’école est un terrain de stress pour lui.

Je ne parle même pas des problèmes de recréation.

Enfin ce blog n’est en aucun cas en vue de démonter le système scolaire américain. Je crois très sincèrement au bon vouloir de milliers de professeurs sur l’ensemble des USA et il y aura très surement des manques a certaines occasions, cependant je viens de passer une année entière a faire des recherches sur l’école a la maison qui m’ont grandement convaincue de ce qu’elle peut apporter de positif a mes enfants.

Notre décision n’a pas été prise a la légère, loin de la. La toute première fois ou je me suis dit que peut être il n’y avait que ça comme solution, j’en ai eu envie de vomir. Le poids de cette responsabilité paraissait énorme et puis on s’est dit qu’après tout on n’avait pas a signer a vie si ça ne marchait pas. Cette idée est revenue par vague sur une année entière et a chaque fois, je prenais contact avec des familles qui le faisait déjà. J’accumulais les info et je les rangeai dans des tiroirs. Parfois, avec un grand soulagement en me disant que nous n’y étions pas.

Et puis en décembre des événements nous ont fait nous précipiter et finalement notre lettre était envoyée et signée par l’école. Je savais a ce moment que nous faisions exactement la bonne chose simplement car la peur s’est transformée en joie.

last day of school

Au moment ou j’écris nous sommes en vacances de Noel et ils ne retourneront pas a l’école publique. L’idée n’a pas encore vraiment fait son chemin, mais pour l’instant nous prenons des vacances. Et puis j’ai moi meme besoin de prendre du temps pour m’organiser et laisser tout ce que j’ai appris sur l’école a la maison faire son chemin…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

CommentLuv badge